Auteur : Dom

Article J1 Ph2 FFTT

Nouvelle donne pour la reprise…

Nouveaux adversaires, nouveau niveau de jeu pour les équipes qui ont accédé au niveau supérieur : l’entame de la phase 2 du championnat national a réservé son plein de surprises aux potiers.

Pour sa toute première sortie en GE1, l’équipe 1 s’est rassurée sur son potentiel en cherchant le match nul sur les tables de SUS TT 2. Elle aurait même pu espérer mieux sans la blessure d’un de ses joueurs en milieu de rencontre. Il faut espérer que cet aléa n’hypothèque pas outre mesure ses chances de maintien.

La balade dominicale de l’équipe 2 chez le lointain Petit-Rederching a été couronnée de succès. Accrochés en début de rencontre, Gaétan Gervais et les siens ont fait la différence en milieu de rencontre : le gain des 2 doubles a créé un écart que les hôtes ne sont plus arrivés à combler : victoire 8-6.

L’équipe 3 a enregistré avec satisfaction le retour de Matthieu Dittly après blessure. Ses 2 points ont fortement contribué à l’obtention d’un excellent match nul face à Leutenheim 1, descendu de de l’échelon supérieur à l’intersaison. Avec en plus une parfaite prestation collective, le groupe peut aborder les prochaines échéances avec une sérénité.

Ce ne sera pas le cas pour l’équipe 4 qui paye au prix fort une entame hésitante. Malgré un bon retour en fin de rencontre, elle s’incline de justesse 6-8 face à Leutenheim 3. Il y a du pain sur la planche dans l’optique du maintien.

Pour ses débuts à l’échelon supérieur, l’équipe 5 a subi la loi de St-Joseph 1, très largement supérieur sur le papier. La défaite logique 10-4 fait partie de l’apprentissage à un autre niveau de jeu. Nul doute que Cédric Klotz & Co vont redresser la barre lors des prochaines échéances.

Résultat mi-figue mi-raisin pour l’équipe 6 de Robert Sturm : en soi, décrocher un match nul à  l’extérieur, et de plus sur les tables de Durrenbach 3, est une bonne opération. Mais au vu du déroulement de la rencontre, il y avait plus à chercher. Il faudra faire preuve de plus de combativité et de hargne à l’avenir.

A.Niess

Photo : Matthieu Dittly, retour gagnant après sa blessure

Article J8 AGR

Douche froide pour la reprise…

Il faut croire que les festivités du passage en l’an 2020 n’ont pas trop réussi aux potiers, du moins à la quasi-majorité des équipes AGR en lice ce week-end.

Toutes les bonnes choses ayant une fin, la période d’invincibilité de la 1 s’est achevée sur les tables d’Osthoffen 2, pour une fois au grand complet. Presqu’inexistant en A malgré une perf de Fredo Ullrich, le groupe s’est reposé sur une solide prestation de la B pour entretenir l’espoir. Hélas, la victoire a penché du côté des hôtes en fin de rencontre : la défaite 9-11 voit les adversaires directs de la bande à Oltra revenir sur ses talons. Il faudra repartir sur d’autres bases pour jouer la montée.

Mauvaise opération également pour la 2 qui sombre face aux jeunes talents de Schirrhein 1. Seuls Didier Burger et Gigi Gilger ont réussi à scorer lors de la défaite 2-18. Décidément adepte du yo-yo, la troupe de Claude Wolf replonge encore une fois vers les profondeurs du classement : il faut espérer que le mouvement ascendant sera de mise à la prochaine sortie.

Score identique à celui du match aller pour l’équipe 3 face au leader de la poule Soultz 1 : défaite 4-14. Bien que prévisible, l’ampleur du score fait mal et l’équipe doit impérativement se remobiliser pour les 2 prochaines échéances, cruciales dans l’optique d’un éventuel espoir de maintien.

Contre toute attente, la 4 a coulé corps et âmes contre Riedseltz 5. Obligé en dernière minute de se replier sur la salle exigüe de Bremmelbach, Robert Sturm et les siens ont perdu en cours de route toute concentration et influx. La défaite 1-9 l’éloigne du podium pour l’instant mais elle saura rebondir au plus vite.

Seule, et très bonne, satisfaction de cette reprise : les jeunes pousses de la 5 se sont brillamment illustrés en dominant 6-4 Beinheim 3. Au-delà de la bonne opération comptable, il faut retenir les 2 victoires de Mathilda Stock et la 1ère victoire d’Evan Wolf pour ses débuts en compétition senior : la relève commence à pointer le bout du nez !

A.Niess

Photo : « L’équipe 5 AGR : la relève est en route »

Article Mi-Saison AGR

Bilan de la phase Aller AGR…

Objectifs respectés ou même dépassés à l’issue de la phase aller du championnat Avant-Garde du Rhin : les potiers peuvent aborder les jours de fêtes et la trêve l’esprit tranquille.

L’équipe 1, invaincue contre toute espérance, se promène en tête de la Poule A en Excellence. En continuant sur ce rythme, personne ne pourra rattraper Oltra & Co et elle accédera de nouveau au plus haut niveau régional en fin de saison.

En Honneur Poule B, l’équipe 2, bien que se sachant vulnérable à ce niveau, s’est amusée à alterner victoires méritées et défaites retentissantes. Ce manque de constance la fait terminer la phase comme prévu dans le ventre mou du classement.

L’équipe 3, condamnée d’avance à lutter contre la relégation, s’en est sortie plus qu’honorablement, laissant un adversaire loin derrière elle et en réalisant quelques belles sorties qui autorisent un espoir de maintien. A confirmer après la trêve!

L’autre bonne surprise est à mettre à l’actif de l’équipe 4, partie sans objectif en début de saison et qui se permet de tutoyer le podium en fin de phase aller. L’accession parait hors de portée mais une place sur le podium est tout à fait dans ses cordes.

Un grand bravo aux filles débutantes de l’équipe 5, jetées à la va-vite en compétition adulte, et qui se débrouillent beaucoup mieux que prévu. Des résultats encourageants en fin de phase les sortent du fond du classement et leur permettent d’espérer une phase retour plus positive.

A.Niess

Photo: L’équipe 3 AGR garde bon espoir de se maintenir.

Article J7 AGR

Rideau sur la phase Aller AGR…

Des confirmations et un choc dans le mauvais sens, tel est le bilan de la dernière journée AGR phase aller pour les potiers.

La rencontre au sommet entre la 1 et son dauphin Sessenheim 1 a tenu toutes ses promesses au niveau intensité et suspense. Malgré le jour sans de Captain Dom , la victoire, et le titre symbolique de champion d’automne, a couronné les potiers. Le 11-9 est le fruit d’un nouveau sans-faute de Valess en A et un remarquable tir groupé en B, à l’image du carton plein de Vincent Ruck. Il ne reste plus qu’à bien digérer les festivités pour repartir sur ses bases en Janvier.

Coup d’arrêt pour la 2 dans une rencontre sans grand enjeu face à Marienthal 1. Face à une équipe en nécessité de grappiller des points et nettement plus motivée, le groupe s’est incliné 7-13 et voit son adversaire du jour revenir sur ses talons en milieu de classement.

Défaite également de la 3, mais beaucoup moins large que prévue, face à un des ténors de la poule, Beinheim 1. Le groupe de Cyrille Crozas semble avoir trouvé une certaine cohésion, tout le monde y a mis du sien et ramené des points contre un adversaire nettement supérieur sur le papier. Avec un peu de chance, un résultat plus flatteur que le 8-10 encaissé aurait pu récompenser cette belle prestation collective. A confirmer en phase retour !

Sans faire de vagues, la 4 continue à tracer sa route vers le haut du classement. Pas encore vraiment en mode Noël, Robert Sturm et les siens n’ont pas fait de cadeaux à Schleithal 3 et l’a renvoyé avec un sévère 7-3 dans les valises. Pourvu que la trêve n’interrompe pas cette belle dynamique !

Bonne nouvelle pour les filles de la 5 : pour le dernier match avant les fêtes, elles ont réussi à stopper la spirale des défaites en arrachant un plus que mérité partage des points face à Riedseltz 6 : voila de quoi booster le moral avant les étrennes et aborder la phase retour avec le plein de confiance.

A.Niess

Photo : « Vince » Ruck, un pilier de la 1 AGR

Article J6 AGR

Confirmation à tous les niveaux…

L’avant-dernière journée de la phase aller AGR n’a pas donné lieu à de grands bouleversements et confirmé les forces et faiblesses des différentes équipes des potiers.

Imperturbable, la 1 continue sa chevauchée en tête de poule. Cette fois, c’est RCS 1 qui a payé la note contre la bande à Oltra. Un carton plein en B (1 seule manche perdue !!) et du solide en A lui ont ramené la victoire avec bonus (16-4) et met le groupe dans les meilleures dispositions pour affronter son dauphin Sessenheim 1 juste avant les fêtes, titre de champion d’automne en jeu : ça vaudra le déplacement !!

La 2 de Loupi Wolf n’arrête pas d’étonner son monde. Après une sortie en demi-teinte, la voilà qui se permet de décrocher le partage des points contre Leutenheim 1, un candidat à la montée. Au bout de 6 belles, toutes gagnées 11-9 ou 11-8, et un carton plein de Didier Burger en A, le match nul est venu récompenser les efforts des potiers qui réalisent la bonne opération en remontant vers le haut du classement.

L’embellie de la 3 a été de courte durée. Face à Leutenheim 2, un autre mal classé, la troupe de Cyrille Crozas est retombée dans ses travers. Contre les briscards alignés par l’adversaire, elle s’est retrouvée derrière dès l’entame et n’a jamais réussi à inverser la tendance. La défaite 4-14 la fait replonger dans la zone rouge de la relégation.

La 4 s’est montrée solide sur les tables de Schirrhein 3, jamais facile à jouer à domicile. Le carton plein de Pierre Muller a facilité la victoire 6-4 et, du coup, permet au groupe de rester en contact rapproché du podium, une place peu envisageable en début de saison.

En infériorité sur le papier, les filles de la 5 continuent l’ingrat apprentissage de la compétition adulte. Des défaites ont sanctionnées logiquement les dernières sorties : 2-8 contre Zorn TT 4 et 0-10 contre Riedseltz 5. Plus qu’une journée à boucler : la trêve sera la bienvenue pour se changer un peu les idées !

A.Niess

Photo: Didier Burger en grande forme en cette fin de phase

Article J7 FFTT

Clap de fin de la Phase Aller…

Il ne fallait pas s’attendre à de grosses surprises pour la clôture de la phase 1 du Championnat National, et il n’y en a pas eu : les potiers se sont contentés de dérouler avant la trêve des confiseurs.

L’équipe 1, l’accession déjà en poche, n’a pas voulu terminer la phase sur une note négative et s’est faite un peu violence pour décrocher le nul sur s tables de St-Jean 1, surtout grâce à un nouveau sans-faute de Valentin Pfrimmer.

Pour l’équipe 2, c’était pas encore Noël et la période des cadeaux, et elle n’en a fait aucun à la lanterne rouge Eckbolsheim 1, balayée avec un sévère 13-1 : place sur le podium confirmée.

Situation un peu plus compliquée pour l’équipe 3 affaiblie par l’absence de titulaires pour une rencontre qui pouvait sceller son maintien. La défaite 5-9 face à St-Jean3 la fait terminer 6ème de poule, loin devant les 2 derniers mais pas complètement à l’abri de la relégation. Il lui faudra attendre la fin de l’année pour savoir où elle repartira en phase 2.

En roue libre, l’équipe 4 accueillait le leader Haguenau 9 sans pression et avec un effectif amoindri. Défaite 4-10 normale vu les circonstances quand même place sur le podium.

L’équipe 5 de Cédric Klotz a bouclé la phase de la meilleure manière possible en s’imposant nettement lors du derby contre TTNA 7 sur le score de 10 à 4. Bon 2ème de poule, il lui faudra attendre le résultat du jeu montée-descente pour savoir si elle évoluera à l’étage d’au-dessus en phase 2.

Privée de son capitaine, l’équipe 6 a sombré contre Beinheim 4. La sèche défaite 1-9 la fait replonger dans les bas-fonds du classement. La trêve est la bienvenue pour se refaire une santé et un moral.

A.Niess

Photo  : Pascal Burger, indéniable joker de l’équipe 1, sera attendu au tournant en phase 2

Article J6 FFTT

Champagne à tous les étages!

A l’issue de l’avant-dernière journée de la phase aller du championnat national, les potiers ont pu sabrer le champagne à tout-va avec des objectifs déjà atteints, voire dépassés.

An bout d’une rencontre très serrée et interminable, l’équipe 1 a réussi à neutraliser les velléités de victoire de son dauphin Hoerdt 2. Le partage des points (7-7) lui assure la certitude de monter en GE 1 pour la phase retour quoiqu’il arrive lors de la dernière journée.

En dominant largement Hoerdt 3 sur le score de 11 à 3, l’équipe 2 a définitivement assuré son maintien et, cerise sur le gâteau, grimpe sur le podium. Elle pourra dérouler sans états d’âme lors de la prochaine rencontre.

Scénario presque identique pour l’équipe 3 longtemps menacée et qui, en s’imposant 8-6 face à Hoerdt 4 avec une belle performance collective, a fait le plus gros dans la lutte contre la relégation. Elle quitte la zone rouge et n’aura plus qu’à mettre un dernier coup de collier pour consolider sa position.

L’équipe 4 a échoué dans sa tentative de se mêler à la bagarre pour la montée en trébuchant 6-8 contre Durrenbach 1. L’objectif maintien assuré depuis belle lurette, elle pourra se faire plaisir en affrontant le leader de la poule pou terminer la phase.

Euphorique actuellement, l’équipe 5 n’a laissé que des miettes à RCS 9. La victoire 11-3 l’installe fermement sur le podium mais la tête n’est pas encore à la célébration pour autant : la troupe de Cédric Klotz voudra surtout faire bonne figure lors du derby contre les voisins du TTNA lors de la dernière journée!

A.Niess

PhotoValentin Pfrimmer, pivot de l’équipe 1 qui accède en GE1

Article J5 AGR

Retour à une certaine normalité…

Un bilan équilibré (2 victoires, 2 défaites, un nul) et un réveil bienvenu ont ramené un peu de calme chez les potiers à l’issue de la 5ème journée AGR .

Statu quo pour la 1 qui accueillait Wasselonne 1 amoindri par des absences. Avec un carton presque plein en B et une grosse perf de FredoUllrich qui semble revenir en forme, l’équipe a signé une nette victoire 13-7 qui lui permet de continuer à caracoler en tête de poule. Seul bémol de la soirée : la blessure de Valentin Pfrimmer, obligé de renoncer à sa dernière rencontre. Prompt rétablissement !

Le derby de la 2 contre Schleithal 2 au complet a tourné en faveur des ces derniers, plus motivés et plus en besoin de points. L’étoile montante Jonathan Purwins a fait très mal en B et contribue pour une bonne part à la victoire 13-7 de Schleithal. La troupe de Claude Wolf replonge dans la moitié basse du tableau.

Le derby de la 3 contre Riedseltz a tenu toutes ses promesses, compte tenu de l’absence de certains cadres chez les visiteurs, ce qui a équilibré les forces en présence. Départ canon des potiers, fléchissement à mi-parcours et rush final décisif pour une bienvenue victoire 10-8. Cette victoire à l’arrache fait non seulement du bien au moral de la troupe de Cyrille Crozas mais ramène aussi des points précieux pour prendre un peu de distance avec le bas-fond du classement.

Pour une fois au complet, la 4 a sorti le grand jeu pour tenir en échec le leader Gundershoffen 5. Il n’a manqué qu’un zeste de chance pour remporter une victoire de prestige. Quoiqu’il en soit, la bande de Robert Sturm recommence à lorgner vers le haut du classement et devrait, sur la bonne dynamique actuelle, pouvoir grimper sur le podium sous peu.

Les filles de la 5 continuent le dur apprentissage de la compétition à un rythme soutenu. Deux défaites ont sanctionnées leurs dernières sorties, l’une rageante 3-7 contre Leutenheim 4, l’autre beaucoup plus logique 0-10 contre un Geudertheim 2 composé aux 2/3 de joueurs ayant déjà évolué 2 crans plus haut. Il va falloir emmagasiner encore pas mal d’expérience pour obtenir des résultats positifs.

A.Niess

Photo: Le déclic pour l’équipe 3 avec la 1ère victoire de la phase

Article J5 FFTT

Noël avant l’heure!

Avec presque un mois d’avance, le club des potiers s’est offert le plus beau des cadeaux en signant un impeccable sans-faute lors de la 5ème journée du championnat national.

L’équipe 1 n’a pas tremblé contre Zorn TT 1. Longtemps au coude à coude, les potiers se sont détachés après les doubles pour l’emporter 9 à 5. Les voilà seuls en tête de poule : le capitaine ne veut pas encore entendre parler de montée mais elle se profile de plus en plus nettement à l’horizon!

Sur sa bonne dynamique actuelle, l’équipe 2 a fait voler en éclats la résistance de Leutenheim 1. Dans le sillage de Solène Haushalter de nouveau impériale, Ullrich & Co ont assuré une confortable victoire 10-4 qui fait regrimper le groupe vers le haut du classement.

Cette fois, elle n’a pas vacillé après les doubles : contre Cheminots 1, l’équipe 3 a su maintenir l’avance au score suite à une entame parfaite jusqu’au bout pour une importante victoire 10-4. En plus d’être primordiale pour le mental de la troupe de Manu Koehl, cette victoire bienvenue permet à l’équipe de sortir le bout du nez de la zone des relégables et d’aborder la fin de phase avec moins de pression.

Promenade de santé pour l’équipe 4 contre un très faible Petit-Rederching 4 où seul un évident manque de motivation a été à l’origine des 2 points des adversaires. La victoire 12-2 place le groupe sur le podium, à portée de tir du leader. Une surprise à attendre en fin de phase?

L’équipe 5 de Cédric Klotz a déroulé contre Haguenau 11 dans une rencontre maitrisée de bout en bout (victoire 11-3). La troupe reprend son strapontin sur le podium et entend bien se faire plaisir à jouer les trouble-fête dans la lutte pour la montée.

Sur les tables à côté, l’équipe 6 a repris des couleurs en s’imposant 7-3 face à Haguenau 13. Le retour de Pierre Muller, auteur d’un carton plein, a redonné motivation et envie de gagner à ses collègues et le groupe commence à sortir un peu des bas-fonds du classement.

A.Niess

Photo: L’équipe 3 en passe d’éviter les affres de la relégation

Article J4 FFTT

Objectifs à revoir à la hausse…

A l’issue de la 4ème journée du championnat national et d’un bilan toujours aussi équilibré entre  victoires (3) et défaites (3), certaines équipes des potiers se voient dans l’obligation de redéfinir leurs objectifs.

Forte d’une nette victoire 11-3 contre le prétendant RCS 3, l’équipe 1 s’installe fermement en tête de poule et change son fusil d’épaule : on ne parle plus maintien, on parle montée en GE 1, un objectif pas si irréaliste que ça. Le groupe saura t’il résister à la pression?

L’équipe 2 a parfaitement rebondi avec une victoire 8-6 acquise de haute lutte contre un RCS 4 supérieur sur le papier et accrocheur en diable. Gaétan Gervais s’est fait un devoir de ramener le point de la victoire pour faire fructifier le nouveau sans-faute de Solène Haushalter et permettre au groupe de prendre ses distances avec le fond du classement.

Situation beaucoup plus préoccupante pour l’équipe 3 : la défaite 3-11 sévère mais logique face au leader RCS 5 la laisse engluée dans la zone des relégables. Plus grave : un ressort semble cassé, il va falloir y remédier au plus vite pour éviter les affres de la descente.

Débarrassée de tout souci de maintien, l’équipe 4 s’est promenée contre Hanau 3 (victoire 12-2) et pointe le nez en haut de classement. A défaut de viser l’accession, le groupe de Claude Wolf se verrait bien jouer le trouble-fête parmi les leaders à la lutte pour la montée.

Sans réellement inquiéter l’armada du leader Leutenheim 3, l’équipe 5 s’est faite plaisir en signant de belles perfs grâce à Pauline Ullrich et Thierry Hugel : défaite 4-10. Le maintien d’ors et déjà assuré, le reste de la phase ne sera que plaisir!

L’équipe 6 a explosé en plein vol face à un ATT Durrenbach 2 costaud et motivé. Défaite 3-7 : le groupe de Robert Sturm s’enfonce dans les profondeurs de classement et il faudra plus de détermination pour en sortir.

A.Niess

Photo : L’équipe 1 en route vers l’accession en GE1?