Catégorie : DNA

Tous les articles DNA

Article J7 FFTT

Clap de fin de la Phase Aller…

Il ne fallait pas s’attendre à de grosses surprises pour la clôture de la phase 1 du Championnat National, et il n’y en a pas eu : les potiers se sont contentés de dérouler avant la trêve des confiseurs.

L’équipe 1, l’accession déjà en poche, n’a pas voulu terminer la phase sur une note négative et s’est faite un peu violence pour décrocher le nul sur s tables de St-Jean 1, surtout grâce à un nouveau sans-faute de Valentin Pfrimmer.

Pour l’équipe 2, c’était pas encore Noël et la période des cadeaux, et elle n’en a fait aucun à la lanterne rouge Eckbolsheim 1, balayée avec un sévère 13-1 : place sur le podium confirmée.

Situation un peu plus compliquée pour l’équipe 3 affaiblie par l’absence de titulaires pour une rencontre qui pouvait sceller son maintien. La défaite 5-9 face à St-Jean3 la fait terminer 6ème de poule, loin devant les 2 derniers mais pas complètement à l’abri de la relégation. Il lui faudra attendre la fin de l’année pour savoir où elle repartira en phase 2.

En roue libre, l’équipe 4 accueillait le leader Haguenau 9 sans pression et avec un effectif amoindri. Défaite 4-10 normale vu les circonstances quand même place sur le podium.

L’équipe 5 de Cédric Klotz a bouclé la phase de la meilleure manière possible en s’imposant nettement lors du derby contre TTNA 7 sur le score de 10 à 4. Bon 2ème de poule, il lui faudra attendre le résultat du jeu montée-descente pour savoir si elle évoluera à l’étage d’au-dessus en phase 2.

Privée de son capitaine, l’équipe 6 a sombré contre Beinheim 4. La sèche défaite 1-9 la fait replonger dans les bas-fonds du classement. La trêve est la bienvenue pour se refaire une santé et un moral.

A.Niess

Photo  : Pascal Burger, indéniable joker de l’équipe 1, sera attendu au tournant en phase 2

Article J6 FFTT

Champagne à tous les étages!

A l’issue de l’avant-dernière journée de la phase aller du championnat national, les potiers ont pu sabrer le champagne à tout-va avec des objectifs déjà atteints, voire dépassés.

An bout d’une rencontre très serrée et interminable, l’équipe 1 a réussi à neutraliser les velléités de victoire de son dauphin Hoerdt 2. Le partage des points (7-7) lui assure la certitude de monter en GE 1 pour la phase retour quoiqu’il arrive lors de la dernière journée.

En dominant largement Hoerdt 3 sur le score de 11 à 3, l’équipe 2 a définitivement assuré son maintien et, cerise sur le gâteau, grimpe sur le podium. Elle pourra dérouler sans états d’âme lors de la prochaine rencontre.

Scénario presque identique pour l’équipe 3 longtemps menacée et qui, en s’imposant 8-6 face à Hoerdt 4 avec une belle performance collective, a fait le plus gros dans la lutte contre la relégation. Elle quitte la zone rouge et n’aura plus qu’à mettre un dernier coup de collier pour consolider sa position.

L’équipe 4 a échoué dans sa tentative de se mêler à la bagarre pour la montée en trébuchant 6-8 contre Durrenbach 1. L’objectif maintien assuré depuis belle lurette, elle pourra se faire plaisir en affrontant le leader de la poule pou terminer la phase.

Euphorique actuellement, l’équipe 5 n’a laissé que des miettes à RCS 9. La victoire 11-3 l’installe fermement sur le podium mais la tête n’est pas encore à la célébration pour autant : la troupe de Cédric Klotz voudra surtout faire bonne figure lors du derby contre les voisins du TTNA lors de la dernière journée!

A.Niess

PhotoValentin Pfrimmer, pivot de l’équipe 1 qui accède en GE1

Article J5 AGR

Retour à une certaine normalité…

Un bilan équilibré (2 victoires, 2 défaites, un nul) et un réveil bienvenu ont ramené un peu de calme chez les potiers à l’issue de la 5ème journée AGR .

Statu quo pour la 1 qui accueillait Wasselonne 1 amoindri par des absences. Avec un carton presque plein en B et une grosse perf de FredoUllrich qui semble revenir en forme, l’équipe a signé une nette victoire 13-7 qui lui permet de continuer à caracoler en tête de poule. Seul bémol de la soirée : la blessure de Valentin Pfrimmer, obligé de renoncer à sa dernière rencontre. Prompt rétablissement !

Le derby de la 2 contre Schleithal 2 au complet a tourné en faveur des ces derniers, plus motivés et plus en besoin de points. L’étoile montante Jonathan Purwins a fait très mal en B et contribue pour une bonne part à la victoire 13-7 de Schleithal. La troupe de Claude Wolf replonge dans la moitié basse du tableau.

Le derby de la 3 contre Riedseltz a tenu toutes ses promesses, compte tenu de l’absence de certains cadres chez les visiteurs, ce qui a équilibré les forces en présence. Départ canon des potiers, fléchissement à mi-parcours et rush final décisif pour une bienvenue victoire 10-8. Cette victoire à l’arrache fait non seulement du bien au moral de la troupe de Cyrille Crozas mais ramène aussi des points précieux pour prendre un peu de distance avec le bas-fond du classement.

Pour une fois au complet, la 4 a sorti le grand jeu pour tenir en échec le leader Gundershoffen 5. Il n’a manqué qu’un zeste de chance pour remporter une victoire de prestige. Quoiqu’il en soit, la bande de Robert Sturm recommence à lorgner vers le haut du classement et devrait, sur la bonne dynamique actuelle, pouvoir grimper sur le podium sous peu.

Les filles de la 5 continuent le dur apprentissage de la compétition à un rythme soutenu. Deux défaites ont sanctionnées leurs dernières sorties, l’une rageante 3-7 contre Leutenheim 4, l’autre beaucoup plus logique 0-10 contre un Geudertheim 2 composé aux 2/3 de joueurs ayant déjà évolué 2 crans plus haut. Il va falloir emmagasiner encore pas mal d’expérience pour obtenir des résultats positifs.

A.Niess

Photo: Le déclic pour l’équipe 3 avec la 1ère victoire de la phase

Article J5 FFTT

Noël avant l’heure!

Avec presque un mois d’avance, le club des potiers s’est offert le plus beau des cadeaux en signant un impeccable sans-faute lors de la 5ème journée du championnat national.

L’équipe 1 n’a pas tremblé contre Zorn TT 1. Longtemps au coude à coude, les potiers se sont détachés après les doubles pour l’emporter 9 à 5. Les voilà seuls en tête de poule : le capitaine ne veut pas encore entendre parler de montée mais elle se profile de plus en plus nettement à l’horizon!

Sur sa bonne dynamique actuelle, l’équipe 2 a fait voler en éclats la résistance de Leutenheim 1. Dans le sillage de Solène Haushalter de nouveau impériale, Ullrich & Co ont assuré une confortable victoire 10-4 qui fait regrimper le groupe vers le haut du classement.

Cette fois, elle n’a pas vacillé après les doubles : contre Cheminots 1, l’équipe 3 a su maintenir l’avance au score suite à une entame parfaite jusqu’au bout pour une importante victoire 10-4. En plus d’être primordiale pour le mental de la troupe de Manu Koehl, cette victoire bienvenue permet à l’équipe de sortir le bout du nez de la zone des relégables et d’aborder la fin de phase avec moins de pression.

Promenade de santé pour l’équipe 4 contre un très faible Petit-Rederching 4 où seul un évident manque de motivation a été à l’origine des 2 points des adversaires. La victoire 12-2 place le groupe sur le podium, à portée de tir du leader. Une surprise à attendre en fin de phase?

L’équipe 5 de Cédric Klotz a déroulé contre Haguenau 11 dans une rencontre maitrisée de bout en bout (victoire 11-3). La troupe reprend son strapontin sur le podium et entend bien se faire plaisir à jouer les trouble-fête dans la lutte pour la montée.

Sur les tables à côté, l’équipe 6 a repris des couleurs en s’imposant 7-3 face à Haguenau 13. Le retour de Pierre Muller, auteur d’un carton plein, a redonné motivation et envie de gagner à ses collègues et le groupe commence à sortir un peu des bas-fonds du classement.

A.Niess

Photo: L’équipe 3 en passe d’éviter les affres de la relégation

Article J4 FFTT

Objectifs à revoir à la hausse…

A l’issue de la 4ème journée du championnat national et d’un bilan toujours aussi équilibré entre  victoires (3) et défaites (3), certaines équipes des potiers se voient dans l’obligation de redéfinir leurs objectifs.

Forte d’une nette victoire 11-3 contre le prétendant RCS 3, l’équipe 1 s’installe fermement en tête de poule et change son fusil d’épaule : on ne parle plus maintien, on parle montée en GE 1, un objectif pas si irréaliste que ça. Le groupe saura t’il résister à la pression?

L’équipe 2 a parfaitement rebondi avec une victoire 8-6 acquise de haute lutte contre un RCS 4 supérieur sur le papier et accrocheur en diable. Gaétan Gervais s’est fait un devoir de ramener le point de la victoire pour faire fructifier le nouveau sans-faute de Solène Haushalter et permettre au groupe de prendre ses distances avec le fond du classement.

Situation beaucoup plus préoccupante pour l’équipe 3 : la défaite 3-11 sévère mais logique face au leader RCS 5 la laisse engluée dans la zone des relégables. Plus grave : un ressort semble cassé, il va falloir y remédier au plus vite pour éviter les affres de la descente.

Débarrassée de tout souci de maintien, l’équipe 4 s’est promenée contre Hanau 3 (victoire 12-2) et pointe le nez en haut de classement. A défaut de viser l’accession, le groupe de Claude Wolf se verrait bien jouer le trouble-fête parmi les leaders à la lutte pour la montée.

Sans réellement inquiéter l’armada du leader Leutenheim 3, l’équipe 5 s’est faite plaisir en signant de belles perfs grâce à Pauline Ullrich et Thierry Hugel : défaite 4-10. Le maintien d’ors et déjà assuré, le reste de la phase ne sera que plaisir!

L’équipe 6 a explosé en plein vol face à un ATT Durrenbach 2 costaud et motivé. Défaite 3-7 : le groupe de Robert Sturm s’enfonce dans les profondeurs de classement et il faudra plus de détermination pour en sortir.

A.Niess

Photo : L’équipe 1 en route vers l’accession en GE1?

Article J4 AGR

Le retour de manivelle à mi-phase…

Un bon coup de semonce lors d’une bien sombre 4ème journée AGR  a rappelé aux potiers qu’il ne fallait pas s’endormir sur leurs lauriers précédents.

Une des rares satisfactions a été la nette victoire de la 1 contre APIG 1 sur le score de 14 à 6. Les cartons plein de Vincent Ruck et de Pascal Burger ont plus que contrebalancé celui du « monstre » Laurent Pingenat d’en face et le groupe continue à se balader en tête de poule.

Bien plus fort sur le papier et actuel leader, Zorn TT 1 n’a pas manqué de faire respecter la hiérarchie sur leurs tables et la 2 des potiers doit une bonne partie de son salut à la présence d’un jeune encore un peu tendre chez son adversaire du soir : bonus évité de justesse avec une défaite 5-15. La troupe de Claude Wolf stagne dans le ventre mou du classement.

L’équipe 3 n’espérait pas de miracle contre Bischwiller 1, d’autant plus qu’elle était amoindrie par la blessure inopinée d’un titulaire. Cela ne l’a pas empêché d’offrir une résistance opiniâtre à leurs hôtes et de n’être pas loin d’accrocher le partage des points, l’excellente prestation de Julien Rempp avec 3 victoires y étant pour beaucoup. La défaite 7-11 laisse le groupe englué en fond de classement.

L’absence préjudiciable d’un titulaire, remplacé au pied levé par un jeune, n’a pas permis à la 4 de jouer à fond sa chance contre Zorn TT 3. L’expérience des 2 « anciens » a permis de limiter les dégâts et lui permet de s’en sortir avec une honorable défaite 4-6. Une victoire la prochaine journée s’impose pour continuer à flirter avec le podium.

Privées de leur N° 1, les filles de la 5 n’ont pas fait le poids face à la routine des mariniers d’Offendorf 2. Malgré l’expérience engrangée (5 belles disputées),la défaite 1-9 est à oublier au plus vite : gageons qu’elles sauront rebondir à la 1ère occasion !

A.Niess

Photo: La forme ascendante de Julien Rempp fait le plus grand bien à l’équipe 3 AGR.

Article J3 FFTT

Mi-phase : les positions se précisent…

Après la 3ème journée du championnat national, et un bilan de nouveau équilibré avec 3 victoires et autant de défaites, la position des équipes des potiers commencent à se définir.

Largement en avance sur son objectif de maintien, l’équipe 1 s’est permis de croquer Marmoutier 2 sur le score de 8 à 6. S’appuyant sur le carton plein de Vincent Ruck et une solide prestation collective, le groupe s’installe en tête de poule et commence à caresser le rêve de l’accession : gare aux retours de manivelle!

Pas de surprise par contre pour l’équipe 2 qui se mesurait à EMTT 1, un candidat à l’accession : défaite 6-8. Mal récompensée des 3 victoires de Solène Haushalter et des perfs réussies par Gaétan Gervais et Guillaume Gilger, elle reste dans un confortable milieu de tableau. Avec une fin de phase à priori plus abordable, elle devrait se rapprocher du podium.

La situation de l’équipe 3 est un peu plus inquiétante. Ce n’est pas la nouvelle défaite 5-9 contre Schirrhein 2, logique au des classements, qui pose problème, c’est le fait de craquer à nouveau complètement après les doubles. Le groupe plonge dans la zone des relégables : une situation à rectifier d’urgence!

Excellente opération pour le 4 qui se sort haut la main d’une rencontre quelque peu houleuse contre Schirrhein 3. La victoire 9-5, avec l’aide du joker Manu Koehl, est synonyme d’un grand pas de franchi dans l’optique du maintien, objectif avoué du groupe de Claude Wolf.

L’équipe 5 évolue actuellement sur un nuage. Son objectif premier était le maintien. Avec 3 victoires en autant de rencontres, c’est déjà fait! De plus, en s’imposant 8-6 sur les tables de Schirrhein 4 grâce à une remarquable prestation collective, la troupe de Cédric Klotz navigue en tête de poule. L’appétit venant en mangeant, va t’elle s’arrêter en si bon chemin?

Bien trop fragiles face à la routine de Schirrhein 5, les « jeunots en compétition » de l’équipe 6 ont pu mesurer le chemin qui leur reste à parcourir en expérience de compétition :défaite sans appel 1-9.

A.Niess

Photo : L’équipe 4 a quasiment assuré son maintien en GE5

Article J3 AGR

De mieux en mieux…

La 3ème journée AGR, avec 3 victoires et 2 défaites, a réservé son lot de surprises plutôt agréables aux équipes des potiers en lice.

Le choc de la 1 contre le co-leader AUS 1 a tenu toutes ses promesses et a vu les potiers s’imposer par la plus petite marge : 11-9. Emmené par Valess et Vince (3 victoires chacun en A), bien secondé par Pascal et Gaétan en B, le groupe réalise la bonne opération du soir et prend le large pour s’installer fermement en tête de poule.

La 2 a bien digéré le faux-pas de la journée précédente. Intraitable en A, Didier Burger a montré la voie à ses coéquipiers contre Sessenheim 3, Alex Stock s’est fait un devoir de l’imiter en B, Gigi et Jean ont rajouté leur grain de sel avec au bout une victoire 12-8 qui remet l’équipe en milieu de classement.

En recevant Geudertheim 1, descendu de l’échelon supérieur et avide de points pour rester au contact de la tête de poule, la 3 savait que c’était mission quasi impossible de les freiner. Ça c’est confirmé sur les tables avec une entame à sens unique. Le petit mieux après les doubles n’a pas suffi pour éviter une défaite avec bonus : 4-14.

Privé d’un titulaire, la 4 chère à Robby Sturm a opposé un max de résistance à Sessenheim 4 mais dû finalement reconnaitre la supériorité de son adversaire. La défaite 4-6 va faire perdre au groupe le fauteuil de leader, une place qu’il va avoir à cœur de reprendre au plus vite.

Les filles de l’équipe 5 sont à l’origine de la plus belle satisfaction de la journée pour les potiers. Contrairement à toute attente, elles ont bouclé la phase apprentissage à la vitesse grand V. Non contentes d’engranger les 3 points du match nul réussi de haute lutte contre Beinheim 3 en match de rattrapage, elles se sont permis d’accrocher le scalp des voisins de Soultz 4 à leur tableau de chasse. La victoire 6-4 les installe en bon milieu de classement : tout simplement CHAPEAU !!

A.Niess

Photo:  Les filles de la 5 (Elodie, Mathilda et Valérie, de g. à d.) peuvent afficher un grand sourire après une excellente entame.

Article J2 FFTT

Journée on ne peut plus équilibrée…

Avec 3  victoires et autant de défaites lors de la 2ème journée, les 6 équipes des potiers ont rendu une copie un peu moins brillante que lors de l’entame mais globalement conforme aux attentes.

L’équipe 1 commence à prendre ses aises en tête de poule après avoir franchi victorieusement l’obstacle APIG 1. Dans le sillage d’un Valentin Pfrimmer impérial (3 victoires), la bande à Dominique Oltra a réussi à conserver jusqu’au bout une légère avance pour s’imposer 8-6.

C’est sur ce même score de 6 à 8 que l’équipe 2 s’est par contre inclinée sur les tables de Rosheim 2. Face à une équipe nettement supérieure sur le papier, le carton plein de Solène Haushalter n’a pas suffi à contrebalancer le jour sans de Frédéric Ullrich. Pas de panique : des rencontres moins ardues se profilent en fin de phase!

L’équipe 3 a connu un petit coup d’arrêt contre les routiniers de Gundershoffen 3. Longtemps à égalité, la troupe de Manu Koehl a inexplicablement craqué après les doubles et concède la défaite sur le score de 5 à 9.

Abonnée elle aussi au score 8-6, l’équipe 4 l’a cette fois fait tourner en sa faveur. S’appuyant sur le sans-faute d’Alex Stock et le gain des 2 doubles, le groupe de Claude Wolf a renoué avec la victoire en disposant de Beinheim 1, pourtant supérieur sur le papier. Encourageant pour la suite!

L’équipe 5 de Cédric Klotz continue d’épater son petit monde et d’enfiler les victoires comme des perles. Cette fois, ce sont les voisins forestiers de  Soultz 2 qui ont été renvoyés à leurs études avec un sévère 11-3. Les cartons pleins de Cédric Klotz et de Thierry Hugel la propulsent en tête de poule.

Face à Brumath 5, l’équipe 6 n’a par contre pas eu voix au chapitre. Contre des joueurs avec des classements qu’on trouve plus souvent 1 voire 2 échelons plus haut, le fossé était bien trop grand : défaite 0-10.

A.Niess

Photo: Alexandre Stock, prépondérant pour la victoire de l’équipe 4.

Article J2 AGR

Globalement satisfaisant…

Avec 2 victoires, 2 défaites et un nul, il serait malvenu de faire la fine bouche avec le bilan de la 2ème journée AGR.

Contre Gundershoffen 2, la 1 a fait respecter la hiérarchie. Une prestation sérieuse jusqu’au bout, un carton plein de Valess en A et un autre de Vince en B, et la troupe de Dominique Oltra a pris le chemin du WE avec une facile victoire avec bonus 17-3. Le choc contre le co-leader AUS 1 lors de la prochaine journée servira de révélateur quant aux réelles capacités de l’équipe.

Destin contraire pour la 2. Après sa brillante entame, elle s’est pris les pieds dans les tapis piégeurs de Gundershoffen 3. Elle a quelque peu déjoué face à l’expérience de Fresch, Baumann &Co, et doit à la perf de Didier Burger en A et surtout aux 3 victoires d’Alex Stock en B d’éviter la défaite avec bonus. Il va falloir, capitaine en tête, reprendre du poil de la bête lors des prochaines journées.

Rencontre déjà importante pour l’équipe 3 dans l’optique du maintien sur les tables de Gundershoffen 4. Malgré un départ-canon, elle s’est fait rejoindre après les doubles par un adversaire motivé à fond. Le chassé-croisé a continué jusqu’à la fin pour aboutir au partage des points : 9-9. Une des satisfactions côté potiers est venue de la prestation de Julien Rempp, novice à ce niveau et auteur des 3 victoires plus que bienvenues.

Revigoré par la récupération des points perdus lors de la 1ère journée suite à une pénalité infligée à Riedseltz 5, l’équipe 4 a dominée Leutenheim 3 de la tête et des épaules et s’adjuge, grâce aux 3 victoires de Pierre Muller er de Gérard Schwoehrer, une large victoire 7-3 qui la propulse vers la tête de la poule. Avec cette dynamique, elle peut envisager de s’y installer dans la durée.

On savait que les débuts de l’équipe 5, inscrite in-extremis et composée uniquement de filles, dont 2 novices en compétition adulte, seraient difficiles. Elles ont tout de même ramené 2 victoires contre Herrlisheim 3. Il y a fort à parier qu’après une nécessaire phase d’apprentissage et d’accoutumance, les résultats vont prendre une toute autre figure.

A.Niess

Photo : L’équipe 1 AGR en pleine bourre actuellement.