Catégorie : DNA

Tous les articles DNA

Article J12 FFTT

Une journée plutôt morose…

A part quelques éclairs individuels, la 5ème journée du championnat national n’a guère ramené de satisfactions aux potiers.

L’équipe 1 a calé en fin de rencontre sur les tables de Hoerdt 2 malgré un nouveau sans-faute de Vincent Ruck et concédé un partage des points qui la laisse engluée en milieu de tableau, sans espoir de montée ni crainte de descente.

Grosse désillusion pour l’équipe 2 lors de sa promenade dominicale chez le leader Sarrebourg 5. Elle n’a pas su saisir sa chance et est rentrée avec une défaite 5-9 dans les valises. Autant dire que l’espoir de montée s’est quasiment évanoui et que le groupe de Gaétan Gervais terminera la phase en roue libre.

La perf de Fabrice Koehl et les 2 points de Didier Burger ont été insuffisants pour l’équipe 3 face au bloc costaud de Hoerdt 4. La défaite 4-10 emmène la troupe flirter avec la zone des relégables mais il ne lui reste qu’à rencontrer des équipes du bas de classement.

L’équipe 4 au repos suite au forfait général d’AKTT 2, c’est aux équipes 5 et 6 qu’il est revenu de clôturer cette journée. Et ça n’a pas été vraiment la joie! L’équipe 5, amoindrie par des absences, n’a eu que son courage à opposer aux « vieux » briscards de Hoerdt 6. La défaite 0-14 est dure à encaisser mais reflète assez bien la différence de classement. Elle reste cantonnée en milieu de tableau mais aura encore les leaders de la poule à jouer : gare aux mauvaises surprises!

Lanterne rouge, l’équipe 6 a fait mieux que sauver la face contre le leader de sa poule, Durrenbach 1 et son ossature d’anciens du TT Betschdorf. Cyrille Crozas a bien signé une belle perf et Jean-Laurent Schneider grapillé 2 points, mais l’adversaire était beaucoup trop fort et la défaite 3-11 somme toute logique.

A.Niess

Photo : « Vince » Ruck, l’actuel fer de lance de l’équipe 1

Article J13 AGR

La relégation, c’est droit devant !

La 13ème et avant-dernière journée AGR n’a malheureusement pas permis aux équipes des potiers en lutte contre la descente d’entretenir une petite étincelle d’espoir.

L’équipe 1 donnait l’hospitalité à une autre équipe du bas du tableau, Wolxheim 1. Malgré sa situation précaire, le groupe de Solène Haushalter, encore une fois avec 2 remplaçants, a fait preuve d’une belle combativité face à Vincent Moser &Co. Attitude non récompensée en fin de compte puisqu’il s’incline sur le fil 9-11. Les points de Valess, dont une belle perf sur Vincent Moser, n’ont réussi qu’à retarder l’échéance inéluctable. La dernière rencontre contre les potes de Rossfeldsera l’occasion de se faire plaisir.

Pour le derby des relégués, les voisins de Riedseltz 1 , pour une fois au grand complet, ont livré un superbe baroud d’honneur sur les tables des potiers. Leur capitaine Fabien Finckbohner a montré la voie en perfant d’entrée sur D. Oltra et emmené ses potes survoler la A. Les 2 belles perfs de Didier Burger en B n’ont fait qu’embellir un peu le score final : défaite sans gloire 6-14.

Heureusement qu’il y a l’équipe 3 pour redorer un peu le blason du TTB. La troupe de Cyrille Crozas a livré une copie parfaite contre Herrlisheim 2. Après une entame hésitante, Cyrille s’est bien repris et haussé son niveau pour arracher le point du bonus. Ses coéquipiers, Alex Stock en tête et impérial comme d’habitude, se sont un devoir de suivre l’exemple et n’ont laissé que des miettes à un adversaire quelque peu désabusé en fin de rencontre : victoire 14-4.

C’était prévisible et c’est arrivé : l’équipe 4 a sombré face à un des cadors de la poule, Beinheim 1. L’habituel fournisseur de points, Julien Rempp, a fait chou blanc et c’est à Claudine Pfrimmer qu’est revenue l’honneurd’éviter le 0 pointé au prix d’une belle perf contre l’expérimenté Pierre Kiehl. Défaite logique 1-17 pour une équipe déjà condamnée à la relégation.

A.Niess

Photo: Alexandre Stock, le pilier de l’équipe 3 AGR.

Article J11 FFTT

Les positions se confirment…

La 4ème journée du championnat national a globalement été satisfaisante et confirmée la situation actuelle des équipes en lice.

Encore une défaite sur le fil pour l’équipe 1 mais honorable ce coup-ci contre SUS TT 3, le leader de la poule. Le carton plein de « Vince » Ruck et le rush final des gars de Dominique Oltra n’a pas été suffisant pour renverser un adversaire homogène et costaud qui s’impose 8-6. L’équipe reste bien calée en milieu de tableau.

Sous l’impulsion de son capitaine Gaétan Gervais, auteur d’un carton plein pour donner l’exemple, l’équipe 2 a passé une large correction à Brumath 1. La victoire 10-4 met le groupe dans les meilleures dispositions pour se mesurer au co-leader la prochaine journée, montée en jeu.

L’équipe 3 se mesurait elle aussi au co-leader de sa poule, Wolxheim 1, sans nourrir trop d’illusions. Malgré un nouveau carton plein de Laurent Sittler, en grande forme actuellement, la défaite 5-9 était inévitable mais elle reste sans conséquence sur le maintien du groupe dans le ventre mou de la poule.

Défaite 6-8 rageante pour l’équipe 4 dans la course au maintien en accueillant un Hoerdt 5 sérieusement renforcé pour l’occasion. Le joker de la cité des asperges a donné le tournis aux potiers et les a empêché de conclure positivement leur remontée en fin de rencontre. Il va falloir grappiller les points du maintien lors des prochaines journées.

Bien aidée par le carton plein du remplaçant Yann Deubel, l’équipe 5 a déjà rempli son objectif de la saison en assurant le maintien. Face à Haguenau 10 alignant 2 jeunes prometteurs, le groupe de Cédric Klotz a délivré une belle prestation collective et signé une victoire 9-5 qui lui permet d’envisager sereinement la suite de la phase.

Une descente à l’échelon inférieur à laquelle l’équipe 6 n’échappera sûrement pas. Lors du duel de mal-classés, elle a sombré corps et âmes contre les forestiers de Soultz 1 : défaite 2-12. N’ayant plus que des équipes du haut du classement à affronter, la relégation semble bien inéluctable.

A.Niess

Photo : Gaëtan Gervais, symbole des ambitions de l’équipe 2

Article J12 AGR

La situation ne s’arrange pas vraiment !

12ème journée AGR tronquée pour les potiers, l’équipe 3 étant en relâche. Les 3 autres équipes sont toutes en proie aux affres de la relégation et leurs résultats n’ont pas fait grand-chose pour embellir une situation générale des plus moroses.

La 1 accueillait Osthoffen 2 pour le duel des mal-classés, équipe très sympathique au demeurant mais dans la même situation que les potiers : un besoin absolu de points pour espérer sauver leur peau. Le côté convivial a très vite laissé la place à la nécessité des points et à ce jeu, Léo Kessler & Co, au complet au contraire des potiers, ont très vite pris le dessus. Solène Haushalter a bien essayé de retarder l’échéance avec un sans-faute en A mais ses coéquipiers étaient quelque peu largués et il a fallu une perf du remplaçant Dominique Oltra pour éviter le bonus : défaite 5-15 et, à la clé, une descente à l’échelon inférieur quasi-certaine en fin de saison.

Malgré la quasi-impossibilité de jouer d’un des membres d’Ostwald 1 suite à blessure, le groupe de Frédéric Ullrich n’a pas su se transcender pour saisir l’opportunité et n’a pas réussi plus qu’un partage des points. Un sursaut après une série de défaites mais largement insuffisant pour espérer le maintien. Bonne tenue de la A qui ne cède des points que face à Marc Lorentz, hors catégorie à ce niveau, mais faillite de la B où seul Didier Burger, auteur d’une perf, a quelque peu surnagé. La descente au niveau inférieur donne l’apparence d’être actée.

La lanterne rouge en D1 est promise à l’équipe 4. Alors qu’il ne lui reste que les cadors de la poule à affronter, elle n’a pas réussi à se sortir du guêpier tendu par Soultz 3, une équipe de bas de tableau où le savoir-faire d’Eric Chauvet et l’expérience de Thierry Loehr ont fait la différence : une défaite rageante sur le fil sur le score de 8 à 10 qui scelle le destin du groupe de Pierre Muller.

A.Niess

Photo : Le partage des points contre Ostwald 1 a suffi pour redonner le sourire à l’équipe 2.

Article J10 FFTT

Légère inversion de tendance…

Tout n’a pas été que sourires pour les équipes des potiers en lice pour la 3ème journée du championnat national mais le bilan global est nettement positif.

Probablement trop confiante suite au résultat de la phase aller, l’équipe 1 s’est fait surprendre par un Etival 1 revanchard et combatif à souhait. La défaite 6-8 ne l’empêche pas de rester en milieu haut du classement mais il ne faudra plus gaspiller de cartouches pour le maintien lors des prochaines échéances.

L’équipe 2 a réussi à garder son rythme de croisière et n’a pas fait dans le détail en balayant Marmoutier 3 sur un sec 12-2. Le déplacement à Sarrebourg d’ici 2 journées chez le co-leader pèsera lourd dans l’optique de l’accession à l’échelon supérieur.

En accueillant SEM TT 1, l’ogre de la poule, l’équipe 3 ne se faisait aucune illusion face aux exta-terrestres de la poule. Défaite logique 2-12 : il s’agira maintenant lors des prochaines journées de redresser la barre et faire fructifier les points déjà acquis dans l’optique du maintien.

L’équipe 4 a inversé la spirale négative en cours en s’imposant nettement contre Berstett 1. La victoire 10-4 la fait remonter en milieu de tableau et, sur la lancée actuelle, il lui faudra grappiller encore quelques points lors des prochaines rencontres pour se mettre à l’abri des affres d’une possible relégation.

Le partage des points de l’équipe 5 contre les briscards de RC Strasbourg 7 constitue en soi une très bonne affaire mais il faudra au groupe de Cédric Klotz un peu plus de constance lors des échéances à venir pour assurer définitivement le maintien à ce niveau.

La lutte de l’équipe 6 pour le maintien prend de plus en plus l’aspect d’une mission impossible. Minée par des soucis de disponibilité de titulaires, elle s’est inclinée sèchement contre Beinheim 2 sur un bien sévère 2-12 et voit s’estomper les espoirs de maintien.

A.Niess

Photo : Laurent Sittler, retour en forme et carton plein pour l’équipe 2 contre Marmoutier

 

Article J11 AGR

Gros trou pour les équipes-phare…

La 11ème journée AGR a malheureusement confirmé les mauvaises dispositions actuelles des équipes-phare du TT Betschdorf et quelque peu occulté le regain de forme des équipes 3 et 4.

A aucun moment, la 1 n’a fait illusion sur les tables de RC Strasbourg 1, un des mal-classés en Excellence. Larguée d’entrée et accumulant les contres-perfs, la troupe de Solène Haushalter, avec un 0 pointé en A, n’a pu mettre que 2 points à son compteur grâce à Valentin Pfrimmer et Vincent Ruck en toute fin de rencontre quand les carottes étaient déjà cuites depuis un bon bout de temps. Défaite 2-18 : la descente à l’échelon inférieur prend une forme de plus en plus distincte !

Scénario quasi-identique pour la 2 en déplacement chez Dorlisheim 1. Là, c’est la faillite totale en B qui a causé la perte des potiers. Les 4 points glanés en A n’ont pas été suffisants pour éviter la défaite 4-16 avec bonus et l’avant-dernière place du classement, quasiment synonyme de descente, semble promise au groupe de Frédéric Ullrich.

La 3 a retrouvé en bonne partie les sensations un peu perdues en début de phase. Sans jamais être vraiment inquiétés, Cyrille Crozas & Co ont signé une nette victoire 12-6 lors du derby contre les voisins de Riedseltz 2. En top-forme, Alex Stock a réalisé le carton plein et Pauline Ullrich, en pleine bourre aussi, n’a pas été loin du tout de l’imiter : de quoi aborder le restant de la phase un peu plus décontract !

Se sachant quasiment condamnée à la descente, l’équipe 4 s’est lâchée sur les tables de Soultz 2, un autre mal-classé de la poule. Emmené par un Julien Rempp étincelant, elle a renvoyé les « vieux » briscards forestiers à leurs études avec une nette victoire 11-7. Du coup, le groupe revient à 1 point de son adversaire du jour et, la saison étant loin d’être terminée, se reprend à espérer, avec un petit miracle par ci par là, accrocher le maintien.

A.Niess

Photo : Pauline Ullrich dans une forme éblouissante actuellement.

Article J10 AGR

Spirale négative toujours en cours…

Pour la 10ème journée du championnat AGR, les potiers n’ont nullement réussi à inverser la tendance négative qui leur pend aux basques depuis un certain temps.

Même au complet, la 1 n’aurait guère eu de chance faire un résultat positif chez le leader Osthoffen 1. Et de fait, encore une fois privée d’un titulaire, Solène Haushalter & Co n’ont pas eu voix au chapitre. La sèche défaite 3-17 les renvoie en fin fond du classement : ça commence sérieusement à sentir le roussi et il faudra impérativement redresser la barre lors des prochaines journées où le groupe va se mesurer à d’autres mal-classées.

La plongée vers la descente continue inexorablement pour l’équipe 2. Donnant parfois une impression de résignation, elle n’a pas été en mesure de s’imposer contre Herrlisheim 1, un autre mal-classé et de surcroit pas au complet. L’excellente prestation de Dominique Oltra, auteur d’un carton plein, n’a pas suffi à éviter une courte défaite 9-11 qui fait plonger la troupe de Frédéric Ullrich vers la fin du classement d’où il sera difficile de sortir.

Série noire aussi en cours pour l’équipe 3 qui vient de concéder 2 défaites d’affilée mais, il faut le préciser, contre les 2 leaders de la poule. Malgré la perf d’entrée de son capitaine Cyrille Crozas, le groupe n’a pas pu résister au rouleau compresseur de Gundershoffen 3. Une rencontre spectaculaire et plus serrée que ne l’indique le score final de 4-14 et où l’homogénéité de Gunder3 et un peu de réussite a eu raison des potiers. Nul doute que le groupe se reprendra dès la prochaine journée.

Décrochée en fin fond de classement, l’équipe 4 a abordé une des dernières opportunités de maintien la peur au ventre. La prestation en demi-teinte de leur joueur phare et la résistance acharnée de Riedseltz 4 sont venues à bout des derniers espoirs de maintien : le groupe peut continuer à emmagasiner de l’expérience avant de repartir au niveau inférieur la saison prochaine.

A.Niess

Photo : Le carton plein de Dominique Oltra a été insuffisant pour éviter la défaite contre Herrlisheim 1.

Article J9 FFTT

Confirmation des bons débuts des équipes-phare…

L’élite des potiers a poursuivi sa démonstration lors de la 2ème journée retour du championnat national mais les autres équipes n’ont pas encore toutes trouvé la bonne carburation.

La recrue Fabien Finckbohner a apporté 2 points dans l’escarcelle de l’équipe 1 contre Eckbolsheim 1 et ses coéquipiers se sont mis au diapason pour une nette victoire 10-4. En tête de poule, la troupe de Dominique Oltra passera des tests plus sérieux les prochaines journées dans l’optique de l’accession.

L’équipe 2 n’a pas trainé en cours de route et pulvérisé un pourtant redoutable Gundershoffen 2 sur le score sans appel de 12 à 2. En pleine bourre actuellement, le groupe de Gaétan Gervais devra maintenir cette dynamique pour continuer à caresser l’espoir de montée en fin de cycle.

Face à un AKTT 1 nettement plus fort sur le papier, l’équipe 3, capitaine Manu Koehl en tête, a délivré une prestation exceptionnelle et décroché à force de perfs un partage des points plutôt inespéré et très important dans l’optique du maintien.

Les renforts apportés à l’équipe 4 n’ont pas été suffisants pour renverser le bloc compact et costaud de Leutenheim 2. La défaite 5-9 envoie l’équipe en fond de tableau et elle devra se reprendre lors des 2 prochaines journées contre des équipes à priori plus abordables pour espérer se maintenir.

Ce pas vers le maintien, l’équipe 5 l’a réalisé en s’imposant 9-5 sur les tables de Marienthal 1. Renforcée elle aussi et à bon escient, elle a réussi à préserver l’avance acquise avant les doubles pour enfoncer le clou en fin de rencontre et se procurer un bon bol d’air pour la suite du championnat.

Encore une fois, l’apport de Jean Schneider s’est révélé insuffisant face à l’homogénéité des briscards de Schirrhein 4. Défait de justesse sur le score de 6 à 8, le groupe de Pierre Muller se voit dans l’obligation de faire à l’avenir de petits miracles pour espérer le maintien.

A.Niess

Photo : Manu Koehl, entraîneur des jeunes pousses du TTB et capitaine exemplaire de l’équipe 3

Article J9 AGR

La plongée vers les abysses…

Les quelques jours de froid hivernal ont eu raison des velléités de redressement des équipes des potiers pour la journée 9 du championnat AGR.

L’équipe 1, de nouveau privé de 2 titulaires, affrontait un EP Schleithal 1 qui aimerait bien contester la suprématie d’Osthoffen 1 sur cette poule. Quasiment au complet, ils n’ont laissé guère d’opportunités aux potiers de contester sérieusement leur supériorité. Défaite 7-13 assez logique.

En visite à Benfeld, l’équipe 2 est tombée sur un adversaire renforcé par des joueurs de retour en compétition et qui n’ont pas perdu grand chose de leur savoir-faire. Le butin a été par conséquence des plus maigres : 1 point pour Oltra et 1 pour le capitaine Frédo Ullrich. Sèche défaite 2 – 18 : son groupe commence à perdre pied dans la poule maintien. Sans net redressement dans l’immédiat, la descente leur pend au nez.

L’équipe 3 est tombée sur un Leutenheim 2 revanchard pour effacer le revers du match aller. Mission réussie pour les hôtes qui s’imposent 12-6 contre des potiers qui ne peuvent se prévaloir ni de l’absence d’une titulaire (le remplaçant a apporté un point avec une perf à la clé !) ni des conditions de jeu (rebond inhabituel des balles avec un sol en parquet). Il faudra être plus costaud dans la tête pour la suite du championnat.

Avec 2 purs débutants en compétition, l’équipe 4 se doutait bien qu’elle allait au casse-pipe contre les bricoleurs routiniers de Riedseltz 3. Le résultat est moins catastrophique qu’attendu. La prestation de Julien Rempp (4 victoires individuelles + le double) a permis d’éviter la défaite (5-13) avec bonus et laisse la porte du maintien entre-ouverte.

A.Niess

Photo : Remplaçant dans la 3, Pierre Muller a signé une belle perf.

Article J8 FFTT

Débuts en fanfare des équipes-phare…

L’excellente entame de la phase 2 du championnat national des équipes-phare des potiers a eu beaucoup de mal à atténuer les revers subis par les 3 autres équipes.

L’équipe 1 n’a laissé aucun doute s’installer contre Gundershoffen 2. Accrochés jusqu’aux doubles, Oltra & Co ont fait preuve de sérieux et se sont envolés en fin de rencontre pour signer un bon 10-4, à confirmer lors de la prochaine journée.

Histoire d’évacuer le souvenir d’une phase aller quelque peu chaotique, l’équipe 2 a débuté la phase retour de la meilleure manière possible, en s’imposant tambour battant contre Phalsbourg 1. La victoire 12-2 laisse augurer d’un printemps plus tranquille.

Enregistrant le retour aux affaires de Hervé Messmer après une suite de pépins physiques, l’équipe 3 n’a pas fait dans la dentelle contre les roublards de Schirrhein 2. Auteur d’un carton plein, à l’instar de son coéquipier Mathieu Dittly, ce dernier a mis le groupe sur les bons rails pour une large victoire 11-3.

Dame Chance n’a pas souri à l’équipe 4 pour ses premiers pas à l’échelon supérieur, avec une multitude de points « volés » aux moments cruciaux en faveur des adversaires de Haguenau 8. Plus forts sur le papier, ils n’avaient pas besoin de ça pour signer une victoire 11-3 logique mais ne reflétant guère le déroulement de la rencontre.

Avec 2 néophytes, l’équipe 5 a été sèchement renvoyée à ses études par Brumath 2. Il faudra oublier au plus vite la défaite 0-14 et se re-concentrer sur la suite du championnat.

Malgré l’aide de Jean Schneider, l’équipe 6 s’est réveillée trop tard face à l’homogénéité de Haguenau 11. La perte des 2 doubles a scellé son sort : défaite 5-9. L’opposition s’est révélée nettement plus corsée à l’échelon supérieur et il faudra rebondir au plus vite.

A.Niess

Photo : Carton plein et un retour des plus convaincants pour Hervé Messmer en équipe 3