« L’heure du bilan

Clap de fin pour la saison 2017-18 du championnat national des potiers avec un bilan nettement plus positif qu’on ne pouvait l’espérer en début de phase.

Malgré la défaite 5-9 contre Issenheim 1 et grâce à une bonne entame, l’équipe 1 sauve sa tête en Régionale 2. Terminant avant-dernière, elle repartira à ce même niveau la saison prochaine : une nouveauté pour la troupe de Dominique Oltra plutôt habituée à faire le navette entre R2 et R3.

Dans une poule très forte, l’équipe 2 n’a malheureusement pas réussi son pari de se maintenir en D1. Une ultime défaite logique face au leader RC Strasbourg 4 et la voila nantie de la lanterne rouge : elle repartira à l’échelon inférieur en D2 en Septembre.

L’équipe 3 par contre n’a pas ratée sa sortie. La victoire était impérative contre Obenheim 1 : tableau de marche respectée avec une nette victoire 9-5. Le groupe de Manu Koehl termine en milieu de classement et reprendra la saison prochaine en D1.

Assurée du maintien, l’équipe 4 a bouclée la phase en roue libre avec une victoire 9-5 face à St-Jean 5. N’ayant connu la défaite que contre les 2 gros bras de la poule, elle termine sur le podium et recommencera la nouvelle saison en D3.

La bonne surprise est à mettre au crédit de l’équipe 5. Promue en D3 à l’intersaison, la troupe encadrée par l’expérimenté Cédric Klotz n’a jamais frôlé à ce nouveau niveau les affres d’une possible relégation et termine en bon milieu de classement après un dernier 14-0 contre un AKTT 3 qui a oublié de venir disputer la rencontre.

Exempte cette dernière journée, l’équipe 6 de Robert Sturm avait fait le nécessaire auparavant pour terminer honorablement dans la moitié haute de sa poule de D4.

A.Niess

Hervé Messmer, décisif pour le maintien de l’équipe 3 LATT »

 

Journée chaotique à tous niveaux

L’équipe 1, encore une fois victime d’un manque de titulaires, a loupé le coche contre Gundershoffen 1, une autre équipe proche de la relégation elle aussi. Après la défaite 15-5, elle n’a plus son destin en main et il ne faut pas se voiler la face : seul un concours de circonstances totalement favorable lui permettra sauver sa peau en Excellence.

Ayant prêté 2 de ses éléments à 1 et alignant un Valentin Pfrimmer pas du tout remis de blessure, la 2 a, comme prévu et prévisible, pris la tasse contre RCS 1. Seul Jean Schneider et le capitaine Frédo Ullrich ont réussi à grappiller une victoire : défaite 2-18 somme toute logique et sans conséquence pour le moral de la troupe.

Premier chaos pour l’équipe 3, en déplacement contre Zorn TT 1 pour défendre sa place de leader. A priori privée de son capitaine Guillaume Gilger appelé à jouer en même temps une finale de coupe AGR départementale à Gerstheim (les aléas des modifications de calendrier non réfléchies !!), elle a la bonne surprise de le récupérer, avec retard et fair-play de l’adversaire, puisque son adversaire de coupe ne s’est pas présenté. A partir de là, plus de suspense et victoire 11-7 au bout.

L’équipe 4 de la fratrie Gluck s’est sabordée elle-même en se rendant à Sessenheim sans 2 titulaires, dont leur numéro 1. La gifle encaissée (0-18) condamne de facto le groupe à la relégation : il y a des façons plus élégantes de se faire hara-kiri !

Deuxième accroc pour l’équipe 5 qui a attendu en vain son adversaire Riedseltz 4, à priori pas au courant de la modification de date du calendrier. La sanction réglementaire est tombée logiquement : victoire 18-0 par forfait et un grand pas de plus vers l’accession.

Troisième accroc dans cette soirée bien fournie en embûches de tout genre : l’équipe 6 s’est retrouvée devant une salle fermée en se rendant à Schleithal pour y affronter la 4 locale. Là aussi, l’information du changement de date semble avoir eu du mal à passer pour arriver aux joueurs concernés. A la va vite, 3 noms ont été couchés sur une feuille de match pour éviter des représailles à l’encontre de l’EP Schleithal.

A.Niess

Les sourires de l’équipe 1 se sont éteints au fil de la saison.

14éme journée AGR

TTB 3 – Leutenheim 2  11-7 (Alex 3V+D, Claude 3V, Guillaume 3V, Alfred 1V + D)

Herlisheim 3 – TTB 5 4 – 14 (Pauline 4V, Tom 4V, Cyrille 3V, Manu 3V)

TTB 6 – Riedseltz 5 9 – 1 (Damien 3V+D, Claudine 3V, Mathilde 2V+D)

 

13ème journée AGR

TTB 1 – Gunder 1 5 – 15 (Melissa 2V, Vintz 1V, Solene 1V, Mika 1V)

TTB 2 – RCS 1 2 – 18 (Fred 1V , Jean 1V)

Zorn 1 – TTB3 7 – 11 (Guillaume 3V+D, Alex 2V+D, Alfred 2V+D, Claude 2V+D)

Senssenheim 3 – TTB 4 18 – 0

TTB5 – Riedseltz Bremmel 4 18-0 (forfait)

Schleithal 4 – TTB6 0 – 10 (Damien 3V+D, Mathilde 3V+D, Robert 3V)

 

« Rien de fait pour les équipes-phare

Alors que les équipes 4, 5 et 6 des potiers s’acheminent vers une fin de saison tranquille, les équipes-phare ne sont pas sorties de l’auberge avant la dernière journée du championnat national.

Malgré une excellente prestation face au leader, ponctuée par une série de perfs, l’équipe 1 s’est logiquement inclinée 6-8 contre Bergheim 1. Il lui faudra chercher un résultat positif contre le dauphin Issenheim qui aura probablement, on peut l’espérer, abdiqué dans la course à l’accession.

Un peu tard dans la saison, l’équipe 2 a mis fin à une longue série de revers en s’imposant lors du derby contre les voisins de TTNAW 4 par 9-5. C’est bon pour le moral mais peut-être insuffisant pour décrocher le maintien contre un leader de poule qui joue la montée!

L’équipe 3 a grillé un joker dans la lutte pour le maintien en concédant le partage des points sur les  tables de la lanterne rouge Gerstheim 1. La rencontre de la prochaine journée face à un autre mal-classé sera fatidique.

Hors course pour l’accession, l’équipe 4 rendait visite à un autre prétendant à la montée. Le couperet n’est pas passé loin pour le prétendant : avec un zeste de motivation en plus, la défaite 6-8 aurait très bien pu se transformer en l’inverse!

Scénario identique pour l’équipe 5 de Cédric Klotz qui affrontait Beinheim 2 pour un derby rhénan. Nettement plus volontaires, les gars de Laurent Heyd ont eu en fin de compte raison des potiers sur le plus petit des scores : 8-6.

En roue libre et quelque peu dégarnie au niveau titulaires, l’équipe 6, exempte la dernière journée, a délivré sa dernière copie de la saison. La défaite 2-8 contre le leader RC Strasbourg 10 ne change rien à son classement définitif en moitié haute de la poule.

A.Niess

La seule victoire du WE pour l’équipe 2 Latt contre TTNAW »

Les positions se précisent

Le maintien reste l’objectif prioritaire des équipes-phare des potiers après la 5ème journée du championnat national.

En disposant 4-10 de la lanterne rouge MJC Colmar 2, l’équipe 1 s’est donné un peu d’air au classement mais elle aura encore à affronter les 2 leaders de la poule : autant dire que le maintien est loin d’être acquis.

Après sa défaite 3-11 face au leader Hoerdt TT 4, l’équipe 2 est bonne dernière de sa poule de D1. Sûre d’être reléguée à l’échelon inférieur, elle cherchera à terminer la phase sur une bonne note, surtout lors du derby contre les voisins de TTNA 4.

Sans surprise, l’équipe 3 s’est inclinée 12-2 sur les tables du leader APIG 1. Elle glisse dans la moitié inférieure du classement mais avec un calendrier favorable (elle jouera encore 2 équipes relégables), le maintien en D1 est envisageable.

Le parquet de l’APIG ne réussit décidément pas aux potiers. Après la 3, c’est l’équipe 4 qui y a enregistré un coup d’arrêt. Logiquement défait 5-9 par un APIG 3 bien plus fort, le groupe se voit écarté de la lutte pour l’accession et évoluera sans pression pour le restant de la phase.

L’équipe 5 a fort bien digéré le revers de la semaine précédente et a balayé toute velléité de résistance des routiniers de Schirrhein 4 : victoire 10-4 et maintien assuré, l’idéal pour préparer sereinement le derby à venir contre Beinheim 2.

Sans frayeur, l’équipe 6 a dominé ATT Durrenbach 2 sur le score de 7 à 3. Au vu du calendrier restant, elle devrait logiquement terminer sur le podium de sa poule de D4.

A.Niess

L’équipe 3 du capitaine Manu Koehl en ballotage favorable pour le maintien. »

6ème journée FFTT

Bergheim 2 – TTB1 8 – 6 (Vintz 2V+D, Dom 2V, Vales 1V, Fred D)

TTNA 4 – TTB2 5 – 9 (Fabrice 3V+D, Gaetan 2V+D, Guillaume 1V+D, Tom 1V+D)

Gertsheim 1 – TTB 3 7 – 7 (feuille de match non transmis)

AKTT 2 – TTB 4 8 – 6 (Alex 2V, Alfred 2V, Claude 2V)

Beinheim 2 – TTB 5 8 – 6 (Ced 3V, Manu 1V, Pauline 1V, Damien 1V)

RCS 10 – TTB 6 8 – 2 (Pierre 2V)

 

AKTT2_BETSCHDORF4_13-04-2018

Copie de Feuille de match Lgett contre RC Strasbourg journee 6

 

Glissades en approche

En accord avec la vague de froid, la majorité des équipes des potiers en lice pour la 4ème journée du championnat national se sont mises en mode patinage.

L’équipe 1 n’a pas pesé bien lourd face à l’armada du MTT 3 au grand complet. Défaite logique 4-10 : la bataille pour le maintien commence dès la prochaine journée.

Battue de justesse 6-8 par Dorlisheim 1, l’équipe 2 plonge vers les profondeurs du classement et aura, au vu d’un calendrier pas vraiment favorable, beaucoup de mal à éviter la relégation.

L’équipe 3 incomplète s’est elle aussi inclinée logiquement contre Benfeld 2 sur le score de 4 à 10. Elle reste néanmoins bien calée en milieu de classement, il ne lui reste qu’à grappiller quelques points pour assurer son maintien.

Une éclaircie dans le ciel des potiers : l’équipe 4 continue d’enquiller les succès en dominant nettement Zorn TT 3 par 10 à 4. Elle entrera dans le vif du sujet « accession » dès la prochaine journée en se mesurant à un des gros bras de la poule.

Défaite 0-14 prévisible pour l’équipe 5 contre l’ogre de la poule, Gundershoffen 4. Un monde sépare ces 2 groupes sur le papier et à la table! Mais les promus ont déjà assuré l »essentiel : le maintien.

L’équipe 6 s’est refait une santé au détriment de Gundershoffen 7. La nette victoire 9-1 devrait lui permettre de briguer une place sur le podium en fin de saison.

A.Niess

 

L’équipe 6 LATT, une des satisfactions de la journée. »

Le point à mi-phase retour

En proie à d’énormes problèmes d’effectifs, l’équipe 1 vient d’encaisser 2 sévères défaites d’affilée : 5-15 contre Osthoffen 1 et 3-17 contre Schleithal 1. Même au complet, des résultats positifs auraient été plutôt improbables contre ces 2 pointures de la poule. N’empêche que le groupe commence à flirter dangereusement avec la zone de relégation. Heureusement qu’elle joue encore les 2 mal-classés : l’espoir de maintien est encore vivant !
Comme prévu, l’équipe 2 navigue en fin de tableau dans la Poule Maintien de Promotion d’Excellence. Sûre de ne pas descendre, la troupe de Frédéric Ullrich cherche avant tout à se faire plaisir à la table et ce un peu au détriment du score final. Elle vient d’encaisser 2 défaites sur le score identique de 8-12 contre Wasselonne 1 et Marmoutier sans que ceci n’altère le moral du groupe.
La satisfaction est de mise pour l’équipe 3 de Guillaume Gilger. Même privée de son capitaine sur blessure, le groupe s’est imposé lors du duel au sommet contre le leader Geudertheim 1. Bénéficiant du renfort de Thomas Messmer, Alexandre Stock et Co ont gagné la partie 10-8 et prennent du coup la tête de la poule. Position confortée la journée suivante par une gifle (15-3) infligée à Bischwiller 1. La montée commence à se dessiner de plus en plus nettement.
Souvent incomplète, l’équipe 4 de la fratrie Gluck a beaucoup de mal à s’extraire de la zone des reléguables. Après un méritoire partage des points face à Soultz 3, elle a replongé en encaissant un sec mais prévisible 14-4 contre Geudertheim 2, le leader de la poule.
Quant à l’équipe 5, elle continue tranquillement son parcours vers l’accession. Après avoir mis un sévère 14-4 aux voisins de Soultz 2, leur poursuivant le plus dangereux, le groupe a montré un peu de relâchement en ne s’imposant que 13-5 contre le modeste Zorn TT 2. A moins d’un rebondissement de dernière minute, la montée tend ses bras au groupe de Cyrille Crozas.
Bien calé dans le ventre mou du classement, l’équipe 6 de Robert Sturm aborde la fin de saison sans la moindre pression. Après s’être imposée 6-4 sur les tables de Schirrhein 4, elle a dû reconnaitre la supériorité de Gundershoffen 4, leader incontestée de la poule, sur le score de 2-8.

A.Niess

L’équipe 2 en roue libre pour la fin de phase.